A venir

Comité de Pilotage, Bruxelles, 25 janvier 2018

Recherche

Receive our NewsLetter

To receive our newsletter just type your mail address here and select your language

4 piliers du processus de rabatLe Processus de Rabat est souvent cité comme l'un des plus dynamiques dialogues sur la migration entre l'Europe et l'Afrique.

Les sujets débattus dans le cadre des différents niveaux de dialogue et son cadre stratégique ont progressivement évolué, en parallèle du contexte migratoire. 

Le cadre stratégique actuel pour la période 2015-2017 est défini par le Programme de Rome, adopté à la quatrième Conférence euro-africaine sur les migrations et le développement, à Rome, en 2014. 

Le quatrième pilier sur la protection internationale a été ajouté pour compléter les trois piliers du cadre stratégique initial.

Quatre piliers complémentaires groupent les objectifs du Dialogue autour de thématiques globales

Organiser la migration légale

  • Soutenir la mobilité régionale et faciliter les échanges entre les différents acteurs de la mobilité
  • Intégrer la dimension migratoire dans les politiques de formation et d’emploi
  • Garantir aux migrants et aux réfugiés le respect de leurs droits
  • Sécuriser, promouvoir et faciliter la gestion de l’état civil et la délivrance des documents d’identité et de voyage.

Améliorer la gestion des frontières et lutter contre la migration irrégulière

  • Appuyer les pays d’origine, de transit, et de destination en Afrique en matière de prévention et de gestion de l’immigration irrégulière
  • Renforcer la coopération opérationnelle en matière de gestion des frontières et de réadmission
  • Lutter contre les réseaux criminels, la traite des personnes et le trafic des migrants
  • Faciliter le retour volontaire et la réinsertion.

Renforcer les synergies entre migration et développement

  • Promouvoir le potentiel positif de la migration et de la diaspora tant pour les pays d’origine que de destination
  • Agir sur les liens entre la migration et les principaux défis en matière de développement, en particulier les conséquences des dégradations environnementales, l’instabilité politique, et l’insécurité alimentaire et la pauvreté.

Promouvoir la protection internationale

  • Renforcer les cadres législatifs, politiques et opérationnels nationaux et régionaux en matière de protection internationale
  • Développer les capacités en matière d’accueil, de détermination du statut, de gestion des mouvements secondaires et de mise en oeuvre de solutions durables.

En action

Appel urgent pour l’identification de Points de Contact

31 janvier 2018

 

La formation en ligne d'introduction de la base de données du suivi du Plan d'Action Conjoint de La Valette (PACT) débute en Fevrier

Cette formation est offerte à tous les Points Focaux et Points de Contact partenaires du PACV afin de les aider à utiliser facilement et efficacement la base de données du suivi du PACV.  

Cette formation est essentielle pour assurer le succès de la prochaine  Réunion des Hauts Fonctionnaires de La Valette en Éthiopie.

Si ce n’est déjà fait, les Points Focaux de Rabat sont invités à nominer les Points de Contact venant en soutien dans le processus de collecte et de saisie de données.

Les nominations doivent être transmises au plus tard le 9 février à l’Équipe du suivi du PACV : JVAP-database@icmpd.org 

Échanger les points de vue

20 décembre 2017

Le réseau de points focaux nationaux, pilier du processus de Rabat

20 décembre 2017

 

 

Le Dialogue Euro-Africain sur la Migration et le Développement, également connu sous le nom de Processus de Rabat, repose sur la participation active de tous ses pays et organisations partenaires. Les Points Focaux Nationaux jouent donc un rôle clé pour le succès du Dialogue, car ils sont les intermédiaires centraux entre le Dialogue et les administrations nationales qu'ils représentent.

Entretien avec la Commission Internationale Catholique pour les Migrations (CICM)

20 décembre 2017

 

Le Dialogue vu par la société civile, en particulier concernant le nouveau programme de coopération pluriannuel: dans cet entretien, Agnès Bertrand du CICM fait le point avec nous sur les leçons apprises en 2017.

 

Éditorial

20 décembre 2017

 

Les représentants de la société civile, des organisations internationales, du monde universitaire et de la diaspora ont joué un rôle crucial dans le développement de la future Déclaration Politique du Processus de Rabat et de son Plan d’Action pour la période 2018-2020. Leurs contributions ont enrichi le processus d’élaboration, et les consultations organisées à Bruxelles et Dakar ont clairement souligné les avantages de l’approche multi-acteurs en matière de migration.

 

 

 

 

Réunion des Fonctionnaires de Haut Niveau (SOM)

13 novembre 2017

Réunion des Fonctionnaires de Haut Niveau (SOM), les 24 -25 octobre 2017 à Accra, Ghana.

En vue de la Cinquième Conférence Ministérielle Euro-Africaine sur la Migration et le Développement, le Processus de Rabat a convoqué une réunion des Fonctionnaires de Haut Niveau (SOM) à Accra pour valider le nouveau projet de programme de coopération pluriannuel 2018-2020, qui sera ensuite adopté au niveau ministériel en 2018. La SOM, qui était accueillie par la République du Ghana et présidée par le Royaume de Belgique, a marqué un jalon dans le processus de consultation qui a été lancé plus tôt cette année, afin de soutenir le développement du nouveau cadre stratégique, qui remplacera le Programme de Rome en 2018.