Réunion des Fonctionnaires de Haut Niveau (SOM) du Plan d'Action Conjoint de La Valette (PACV) à Addis-Abeba, Éthiopie, les 14 et 15 novembre 2018
Les 14 et 15 novembre 2018, environ 280 hauts fonctionnaires d'Europe et d'Afrique se sont réunis à Addis-Abeba, en Éthiopie. Les participants se sont réunis pour suivre à la fois les conclusions communes établies lors de la réunion des hauts fonctionnaires à Malte l'année dernière, et les progrès accomplis dans les cinq domaines du Plan d'Action Conjoint de La Valette (PACV), adopté lors du Sommet sur la migration de Malte en 2015.

La SOM a donné à tous les partenaires l’occasion de rappeler les principes fondamentaux de solidarité, de partenariat et de responsabilité partagée. Les participants ont également exprimé leur volonté de réagir de manière décisive et de gérer conjointement les flux migratoires sous tous leurs aspects. La réunion a porté sur l'état d'avancement du PACV, y compris une analyse et des suggestions pour aller de l'avant. L'état d'avancement a été présenté dans le cadre des Processus de Khartoum et de Rabat qui, en tant que dialogues clés, ont pour mandat de surveiller et de rendre compte de la mise en œuvre et des progrès du Plan d'Action Conjoint de La Valette. Les deux dialogues régionaux ont rédigé des rapports d'analyse pour rendre compte des progrès réalisés au niveau régional, y compris une analyse de la situation actuelle des différents instruments bilatéraux et européens contribuant aux objectifs du PACV. La réunion s'est terminée par des conclusions communes sur la voie à suivre pour le JVAP.

Sur la mise en œuvre des initiatives et des politiques:

"Le rythme de mise en œuvre des initiatives et des politiques par les membres du Processus de Rabat s'est considérablement accéléré depuis 2017. Des progrès ont été accomplis en ce qui concerne la protection et les retours volontaires assistés depuis la Libye vers les pays d'origine. L'Union européenne a adopté le concept de projets pilotes dans le domaine de l'immigration légale, qui doit maintenant être mis en œuvre. De même, la coopération entre les dialogues régionaux a été renforcée, selon les Conclusions Communes de Louxor, adoptées en novembre 2017 par le Processus de Rabat, le Processus de Khartoum et l'Initiative de l'Union Africaine pour la Corne de l'Afrique."

- Rapport d’analyse individuel du Processus de Rabat 2018 

Sur la voie à suivre:

"Malgré ces progrès, les défis liés à la migration et à la mobilité persistent. Ainsi, le Cadre de La Valette doit rester un cadre pragmatique, opérationnel et flexible afin de s'adapter à divers contextes, tout en pouvant être renforcé et articulé avec d'autres cadres et dialogues.

En 2015, l'objectif principal de notre coopération était de prévenir les pertes de vies humaines en mer et dans le désert. Outre cet objectif permanent, nous nous concentrons de plus en plus sur la manière de maximiser le potentiel positif de la migration et de la mobilité, tout en gardant à l'esprit la nécessité de protéger les migrants contre la souffrance, les abus et diverses formes d'exploitation."

- Rapport d’analyse individuel du Processus de Rabat 2018 

Les recommandations et les conclusions communes des membres des Processus de Rabat et de Khartoum peuvent être téléchargées ci-dessous.

À l’occasion du SOM d’Addis-Abeba, une infographie a été créée pour souligner les progrès réalisés par les parties prenantes concernées depuis l’adoption du JVAP. L'infographie fournit également des informations actualisées concernant la base de données JVAP (la base de données JVAP contient des informations sur les projets, programmes, législations et politiques en Afrique et en Europe, abordant les cinq domaines thématiques du JVAP). L'infographique de la base de données JVAP est disponible au téléchargement sur les sites internet du Processus de Rabat et du Processus de Khartoum.

Téléchargements: