En prévision de la cinquième Conférence ministérielle euro-africaine sur les migrations et le développement, qui se tiendra au début de 2018, un processus de consultation informel a été lancé pour recueillir les commentaires d'un large éventail de parties prenantes et d'observateurs concernés. Quatre tables rondes ont été organisées en avril 2017 à Bruxelles, se concentrant sur les principaux piliers thématiques du dialogue, à savoir la migration et le développement, les migrations légales et la mobilité, la lutte contre la traite des êtres humains et la protection internationale et l'asile. Ces tables rondes ont réuni des observateurs sélectionnés, dont des représentants de la société civile, des universitaires ainsi que des organisations internationales.

som icone draft

Ces tables rondes ont offert un espace d'échange et de réflexion avec une grande variété d'acteurs, chacun d’entre eux apportant ses propres perspectives, expériences et expertise en matière de migration et de développement. Les résultats ont été présentés à tous les pays partenaires lors de la Réunion des hauts fonctionnaires du Processus de Rabat qui s’est tenue à Bruxelles début mai, et ont contribué à stimuler et à alimenter les discussions sur le nouveau programme et le cadre stratégique pour le dialogue.

Les programmes pluriannuels du Processus de Rabat sont renouvelés tous les trois ans et ont été officiellement adopté au niveau ministériel lors des Conférences ministérielles euro-africaines sur les migrations et le développement. Dans le cadre de ces événements clés, un processus de consultation intergouvernemental a lieu, composé de Réunions des Fonctionnaires de Haut Niveau (SOM) et de rencontres régulières du Comité de Pilotage du Processus de Rabat. Les résultats et les recommandations des quatre tables rondes (le premier exercice de consultation de ce genre dans l'histoire du dialogue) ont contribué à enrichir le processus de consultation de cette année. En effet, ces tables rondes ont été organisées à l'initiative du président du dialogue (Belgique) afin de stimuler le processus de réflexion intergouvernemental et d'assurer que le processus de Rabat demeure un dialogue pertinent et adapté, capable de répondre aux défis et aux opportunités créés par les flux migratoires dans le monde d'aujourd'hui.

Les participants ont analysé chaque pilier thématique afin d'identifier les lacunes et les besoins, à la lumière des évolutions dans le contexte de la migration mondiale. Chaque table ronde a rassemblé un groupe d'intervenants différent, spécialisé dans un domaine thématique respectif. La priorité a été accordée aux organisations parapluie ou de plate-forme, et des mesures ont été prises afin d’assurer un mélange représentatif et équilibré des participants. Le Secrétariat du Processus de Rabat et le Centre International pour le Développement des Politiques Migratoires (ICMPD) ont fourni une expertise interne pour chaque table ronde, facilitant ainsi des échanges fructueux. Les participants aux tables rondes étaient les suivants:

Table ronde sur la mobilité et la migration légale (pilier 1)

  • Service public fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement, Belgique, en tant que Président du Processus de Rabat
  • Organisation internationale du travail (OIT)
  • MADE Afrique de l'Ouest / Commission Internationale Catholique pour les Migrations (ICMC)
  • Plateforme de coopération internationale pour les migrants sans papiers (PICUM)
  • Save the Children - Bureau de l'UE
  • Université d'Oxford / International Migration Institute (IMI)

 

Table ronde sur la traite des êtres humains (pilier 2)

  • Service public fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement, Belgique, en tant que Président du Processus de Rabat
  • ECPAT (Mettre fin à la prostitution infantile, à la pornographie infantile et au trafic d'enfants à des fins d'exploitation sexuelle) Belgique
  • Commission Internationale Catholique pour les Migrations ICMC / MADE Afrique de l'Ouest
  • Organisation internationale pour les migrations (OIM)
  • Association PAYOKE
  • Bureau des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC)

 

Table ronde sur la migration et le développement (pilier 3)

  • Service public fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement, Belgique, en tant que Président du Processus de Rabat
  • Réseau des jeunes professionnels des pays africains des Caraïbes et du Pacifique
  • Banque africaine de développement (BAD)
  • Réseau de la diaspora africaine-Europe (ADNE)
  • Les jeunes de la diaspora africaine vivant en Europe
  • Programme des Nations Unies pour le développement national (PNUD)
  • Conventions des Nations Unies de lutte contre la désertification (UNCCD)
  • Université d'Amsterdam

 

Table ronde sur la promotion de la protection internationale (pilier 4)

  • Service public fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement, Belgique, en tant que Président du Processus de Rabat
  • Conseil danois des réfugiés (RDC)
  • Conseil européen pour les réfugiés et les exilés (ECRE)
  • Commission Internationale Catholique pour les Migrations (ICMC)
  • Comité international pour les réfugiés (IRC)
  • Odysseus Network / Université Libre de Bruxelles
  • Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR)