Youtube

Le programme MADE Afrique de l'Ouest, mis en œuvre par ICMC Europe (Commission Internatinale Catholique pour les Migrations) en partenariat avec AFFORD (Foundation africaine pour le développement), le CMS (Center for Migration Studies, Université du Ghana) et FORIM (Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations), a récemment lancé un ensemble de huit feuilles de route qui visent à maximiser le potentiel positif de la mobilité au développement de la région de la CEDEAO. Les feuilles de route établissent des engagements spécifiques et réalistes pour chaque pays dans trois domaines thématiques: la promotion des migrations intra-régionales pour le développement, la protection des droits des travailleurs migrants et l'engagement de la diaspora dans le développement. Les feuilles de route par pays couvrent la Guinée, le Burkina Faso, la Sierra Leone, le Togo, le Ghana et le Sénégal. En plus des huit feuilles de route, un neuvième document traite de l'impact de la pandémie de Covid-19 sur la poursuite des feuilles de route.

Les feuilles de route sont le résultat de processus inclusifs, multi-acteurs et multi-gouvernance dans chaque pays et constituent le point culminant du travail de MADE Afrique de l'Ouest de 2017 à 2020. Chaque document identifie 5-6 objectifs clés et fournit des informations contextuelles ainsi que des exemples de bonnes pratiques.

MADE West Africa (abréviation de "West Africa - Migration et développement, partenariat pour une gouvernance des migrations et de la mobilité fondée sur les droits") est financé par l'Union européenne dans le cadre d'un "Appel à propositions « Processus de Rabat »". La Commission internationale catholique pour les migrations (CICM) Europe - le principal coordinateur du MADE Afrique de l'Ouest - s'engage dans le Processus de Rabat régulièrement. L'organisation a pris part aux consultations de la société civile précédant l'adoption du Plan d'action de Marrakech et a été invitée à participer au prochain atelier labellisé sur la migration et le développement, où la CICM présentera les feuilles de route.

Accédez aux feuilles de route ici:

Promouvoir la migration intra-régionale pour le développement

Protéger les droits des travailleurs migrants

Engagement de la diaspora dans le développement

Les enseignements tirés : synergies transversales et Covid-19

Dans un document complémentaire, MADE Afrique de l’Ouest fournit une synthèse globale des conclusions et des suggestions, en tenant compte notamment de l'impact de la crise sanitaire de Covid-19 :

"La crise aura certainement un impact sur la mise en œuvre, mais à bien des égards, la pandémie n'a fait que mettre en évidence ou exacerber ce que nous avions déjà l'intention de surmonter. Ainsi, l'importance de la mobilité humaine, de la protection des migrations et du développement continue à s'avérer vitale pour apporter des solutions aux problèmes mondiaux, dont le Covid 19 ne fait pas exception." - Site web de MADE Afrique de l'Ouest.