Réunion des Fonctionnaires de Haut Niveau (SOM) à Ouagadougou, Burkina Faso, les 12 et 13 février 2019

Suite à l’adoption du programme de coopération régissant le dialogue pour la période 2018-2020, les partenaires du Processus de Rabat se sont réunis les 12 et 13 février 2019 à Ouagadougou dans le cadre d’une réunion des fonctionnaires de haut niveau ayant comme objectif principal le lancement de la mise en œuvre du Plan d’Action de Marrakech 2018-2020.

Réunion des Fonctionnaires de Haut Niveau (SOM) du Plan d'Action Conjoint de La Valette (PACV) à Addis-Abeba, Éthiopie, les 14 et 15 novembre 2018
Les 14 et 15 novembre 2018, environ 280 hauts fonctionnaires d'Europe et d'Afrique se sont réunis à Addis-Abeba, en Éthiopie. Les participants se sont réunis pour suivre à la fois les conclusions communes établies lors de la réunion des hauts fonctionnaires à Malte l'année dernière, et les progrès accomplis dans les cinq domaines du Plan d'Action Conjoint de La Valette (PACV), adopté lors du Sommet sur la migration de Malte en 2015.

Le projet "Soutien au Dialogue Afrique-UE sur la Migration et la Mobilité (MMD)" est un projet financé par l'Union européenne, avec le but de créer un partenariat significatif sur la coopération en matière de migration entre l'Afrique et l'Europe. Regardez la vidéo pour en savoir plus sur le MMD et ses composants, qui incluent également le soutien au Processus de Rabat.

Des hauts fonctionnaires venant d’Europe et d’Afrique se réuniront à Addis-Abeba, en Éthiopie, les 14 et 15 novembre 2018 pour assurer le suivi des conclusions de la réunion des hauts fonctionnaires qui a eu lieu à Malte l’année dernière, et évaluer les progrès réalisés dans les cinq domaines du Plan d’action conjoint de La Valette (PACV ou JVAP en anglais) adopté lors du sommet sur la migration de Malte en 2015.

Le Plan d’Action Conjoint de La Valette (PACV ou JVAP en anglais) a été adopté en 2015 lors du Sommet de La Valette sur la migration par les partenaires du processus de Rabat et du processus de Khartoum. Cette infographie met en évidence le progrès réalisé depuis par les parties prenantes. L’infographie fournit un aperçu actualisé de la base de données du PACV, laquelle renferme des informations concernant les projets et politiques mis en œuvre en Afrique et en Europe et abordant les cinq domaines thématiques du PACV.

La dernière brochure présentant le Dialogue Euro-Africain sur la Migration et le Développement (Processus de Rabat) est désormais disponible. Elle présente les parties prenantes du dialogue, sa structure de gouvernance et met en avant ses priorités stratégiques 2018-2020.

Téléchargez la brochure:

Paris, 23-24 octobre 2018, organisée par la France et coprésidée par le Sénégal.
Les causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés constituent un sujet prioritaire de la coopération internationale entre l'Afrique et l'Europe. Compte tenu de l'importance et de la complexité du sujet, les partenaires du Processus de Rabat ont organisé une réunion thématique exclusivement consacrée aux causes profondes de la migration irrégulière dans la région du Processus de Rabat. Les pays partenaires et les parties prenantes participants ont examiné de près ce sujet aux multiples facettes et ont travaillé à une compréhension et des réponses communes. La réunion a abouti à des recommandations et des conclusions conjointes des coprésidents.

Le déplacement forcé est un phénomène complexe qui peut être attribué à une multitude de causes profondes et de déclencheurs interdépendants. La crise humanitaire prolongée qui se déroule dans le bassin du lac Tchad a conduit à l’une des principales crises de déplacement forcé d’aujourd’hui. Depuis 2013, elle a déjà provoqué le déplacement de plus de 2,3 millions de personnes - à l'intérieur et à travers les frontières des États. L’insurrection de Boko Haram - l’une des causes les plus connues et les plus importantes - n’est pas le seul facteur responsable. Cette infographie du Secrétariat du Processus de Rabat vise à démêler les causes profondes et les déclencheurs complexes responsables des déplacements forcés dans le bassin du lac Tchad.

Depuis la cinquième Conférence ministérielle du Processus de Rabat en mai 2018, le Burkina Faso assure la présidence du Comité du Pilotage du Processus de Rabat pour une durée d’un an. À ce titre, le Ministère de l’Intégration Africaine et des Burkinabè de l’Extérieur a pris l'initiative d'organiser une réunion de concertation nationale afin d’impliquer activement les parties prenantes nationales dans les activités que le Burkina Faso poursuit pendant sa présidence. À cette fin, une réunion de concertation nationale se tiendra à Ouagadougou le 27 septembre 2018 afin de diffuser largement des informations sur le Processus de Rabat.

Après plus d’une décennie de coopération fructueuse en matière de migration et de développement dans le cadre du Processus de Rabat, la 5ème Conférence Ministérielle du Dialogue Euro-Africain sur la Migration et le Développement a réuni des Ministres et des représentants de haut niveau de l’Union européenne et de l’Afrique du Nord, de l’Ouest et Centrale pour définir le nouveau cadre stratégique régissant le dialogue pour la période 2018-2020.